Fournisseur Cultura Le communisme desarmé - le pcf et les classes populaires depuis les années 1970


« Le communisme a tout autant été désarmé par ses adversaires socialistes et de droite, dans un contexte général d'offensive néolibérale, qu'il s'est désarmé lui-même, en abandonnant l'ambition de représenter prioritairement les classes populaires et de promouvoir des militants issus des groupes sociaux démunis. Pour saisir ce basculement, son ampleur, ses causes et ses conséquences, il est essentiel de ne pas en rester à l'analyse des résultats électoraux sur laquelle se concentrent les commentateurs pressés.Comprendre le déclin du PCF nécessite de dépasser le travail de comptage (moins d'adhérents, moins d'électeurs, etc.) qui favorise des commentaires en termes d'inadaptation décrivant un parti qui ne serait plus en phase avec la société contemporaine et condamné à disparaître.En rester au constat du déclin inéluctable de cette organisation fait manquer l'essentiel :La possibilité d'une réflexion sur les difficultés à construire une organisation militante en prise avec les milieux populaires. Analyser le déclin d'un parti qui avait historiquement réussi à produire une élite politique ouvrière est une manière d'interroger en creux les conditions de possibilité d'un outil de lutte collectif contre l'exclusion politique des classes populaires.Cette revisite de l'histoire récente du PCF relève ainsi d'un enjeu majeur pour la gauche et la gauche de la gauche dans un contexte de décrochage de ses organisations avec les groupes populaires. » Appuyé par une enquête menée dans différents territoires et par l'exploitation d'archives internes, ce livre analyse l'évolution du PCF depuis les années 1970. Il montre comment, au-delà des transformations sociales touchant les milieux ouvriers, les stratégies politiques à l'oeuvre marginalisent les classes populaires au sein de l'organisation. Contre la vision d'un déclin lent et « naturel » du PCF, le désengagement communiste s'effectue de façon conflictuelle, dans le cadre d'une lutte de l'appareil central qui, en traquant toute divergence interne, provoque des départs massifs de militants. Prêter attention à ce qui se passe à « la base » permet de rendre compte des transformations des manières de militer dans un contexte de fragilisation du mouvement ouvrier et d'offensive néolibérale.Sociologue, Julian Mischi est notamment l'auteur de Servir la classe ouvrière. Sociabilités militantes au PCF (PUR, 2010), ouvrage portant sur la période d'influence du communisme français. Son nouveau livre explore les suites de cette histoire.

20EUR :

+ D'INFOS COMMANDER

Offres similaires :

logo Robert Marot La chanson populaire bretonne - Robert Marot - Livre image 23.92€
logo Fournisseur Cultura Chants et chansons populaires de la france t.3 image 36€
logo Fournisseur Cultura Une histoire populaire du psg - 1970-2020, 50 ans de passion image 18€
logo Fournisseur Cultura Les années 1970 - fin d'un monde et origine de notre modernité image 43€
logo Fournisseur Cultura Maxime laope un chanteur populaire - souvenirs, textes et chansons image 18€
logo Fournisseur Cultura Camorra sound - la mafia dans la chanson populaire napolitaine, entre justifications, exaltations et image 16€
logo Fournisseur Cultura Franck michael - la chanson au coeur image 24€
logo Fournisseur Cultura Sur l'air angevin - 50 chansons populaires recueillies en anjou image 5€
logo Fournisseur Cultura L'air et la chanson image 28€
RECHERCHE
NEWSLETTER PROMO

    Je veux recevoir les offres et promos des partenaires